5/5

1 avis

pieds bandés (Les)

Li, Kun wu (1955-....). Auteur

Edité par Kana. Bruxelles - 2013

 

Suggestions

Du même auteur

Ma maman | Li, Kun wu (1955-....). Auteur

Ma maman

Auteur : Li, Kun wu (1955-....). Auteur

Edition : Kana. Bruxelles

Année de publication : 2019

Type de document : BD et mangas

enfant ébranlé (L') | Tang, Xiao. Auteur

enfant ébranlé (L')

Auteur : Tang, Xiao. Auteur

Edition : Kana. Bruxelles

Année de publication : 2020

Type de document : BD et mangas

temps du Parti (Le) | Li, Kun wu (1955-....). Auteur

temps du Parti (Le)

Auteur : Li, Kun wu (1955-....). Auteur

Edition : Kana. Bruxelles, [Paris]

Année de publication : DL 2009

Type de document : BD et mangas

Série: Une vie chinoise, 2

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Avis de bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes 5/5

    La jeune Chunxiu a 6 ans. Dans quelques jours, elle va se faire bander les pieds. Elle ne le souhaite pas mais sa mère est catégorique. C’est une étape indispensable si l’on veut réaliser un beau mariage. 10 ans après, le pays est en pleine mutation et c’est la fin de la dynastie Qing et ce qui était adulé pendant longtemps, à savoir les touts petits pieds, devient interdit par le nouveau gouvernement mis en place. Chunxiu retourne dans sa campagne natale avec un prétendant modeste. Celui-ci s’absente afin de gagner de quoi réaliser un beau mariage pour son aimée. Malheureusement, cette beauté aux petits pieds attise des malveillants qui la violent sauvagement. Elle répudie son prétendant, ne pouvant plus avoir d’enfant. Elle deviendra nounou, à 63 ans, du petit Li kunwu et de sa sœur dont les parents sont des membres du parti. Li Kunwu, à qui l’on devait déjà le beau « Une vie chinoise », réussit ici un témoignage hautement documenté sur une coutume douloureuse et barbare, longtemps pratiquée en Chine. Il dresse également un magnifique hommage à cette femme, digne et sensible, qu’a été sa nounou et qui a subi les divers bouleversements du XXème siècle en Chine. Le dessin à l’encre de chine, avec ses cadrages variés et soignés, est à la hauteur du scénario. Une réussite.

    par Fabienne, bibliothécaire Le 04 juin 2013 à 18:53